PEUT’ON FAIRE DU SPORT AVEC UN PROBLEME CARDIAQUE (suite)

L’activité physique procure de nombreux bienfaits sur le coeur et les artéres ,et ce ,même si la  personne souffre d’une cardiopathie :

amélioration de la performance du myocarde.La force de contraction du coeur augmente,de ce fait il doit fournir moins d’efforts pour propulser le sang dans l’organisme.Le rythme cardiaque diminue,le coeur bat donc plus lentement au repos et durant une activité physique.

diminution de la tension artérielle.

-protection des artères.L’activité physique améliore la vasodilatation des artères.En réduisant le taux de « mauvais » cholestérol (LDL),et le taux de triglycérides ,et en augmentant celui de « bon » cholestérol (HDL) ,le sport aide à prévenir la formation de caillots dans les artères.

diminution du risque de diabète.

Après une opération cardiaque,un infarctus du myocarde ou en cas de maladie cardiaque,il est fortement recommandé d’avoir recours à la réadaptation cardiaque,à un programme personnalisé qui a pour but d’empêcher la cardiopathie de s’aggraver,de mieux récupérer après une chirurgie ,et de réduire les risques d’un nouvel accident  .

Il est à noter le rôle important des séjours en établissement de réadaptation cardiaque , et des Clubs » Coeur et Santé » au retour à domicile.

Les sports à privilégier : les sports d’endurance tels que la marche,le jogging,la natation ou le cyclisme sont particulièrement bénéfiques en cas de maladies cardiaques car ils améliorent de façon progressive le système cardiaque et respiratoire.Il est recommandé de pratiquer un sport d’endurance d’intensité faible à modérée 20 à 30 minutes par jour une à trois fois par semaine.Si la personne éprouve des difficultés à fournir des efforts,il est possible d’opter pour 4 sessions d’activité de 5 minutes ou 2 sessions de 10 minutes réparties au cours de la journée.

Les sports trop intenses sont contre-indiqués.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *