Les maladies cardio-vasculaires constituent la 1ere cause de décès chez les femmes et les plus de 65 ans.

Responsables de 150 000 décès par an (400 par jour! ) en France,les maladies cardio-vasculaires constituent la première cause de décès chez les femmes et les plus de 65 ans .On estime qu’une femme sur trois meurt d’un accident cardio-vasculaire.

La Fédération Française de Cardiologie met en avant le concept de « prévention primordiale ».Ce niveau de prévention consiste à EVITER l’installation des facteurs de risque.

Elle repose sur la surveillance de 7 critères: 30 minutes d’activité physique quotidiennes,une alimentation variée et équilibrée,aucune consommation de tabac depuis plus de 12 mois,une pression artérielle inférieure à 140/90 mm Hg,un indice de masse corporelle (IMC) compris entre 18,5 Kg /m2 et 25 kg/m2,une glycémie < 1,26 g/l , et un taux de cholestérol total < 200 mg/ml.

80 %  des infarctus du myocarde prématurés pourraient être évités par une prévention plus efficace de ces facteurs de risque.

3 Gestes pour sauver une vie

L’association Cœur et Vie 43 a, entre autres, pour mission d’enseigner « les gestes qui sauvent ».

Les arrêts cardiaques ont lieu devant témoins qui le plus souvent ne savent pas pratiquer les gestes adaptés

Il est donc indispensable que tout le monde apprenne à pratiquer les gestes de premiers secours.

Cela passe donc par cette initiation.

Chacun de nous peut-être amené un jour à être témoin d’un accident cardio-vasculaire, c’est pour cela qu’il faut connaître les gestes qui sauvent ».

Appeler : 15(samu)   18(SDIS)  112(numéro européen)

Masser : la victime doit être allongée sur une surface dure et plane. Le massage cardiaque permet au sang de continuer à circuler et ainsi alimenter en oxygène les cellules et surtout le cerveau de la victime.

DEFIBRILLER : le défibrillateur ou DAE permet, grâce à un choc électrique, de relancer l’activité cardiaque.

Cet appareil est sans danger et est très simple d’utilisation. Il est équipé d’un guide vocal qui permet d’accompagner le sauveteur étape par étape .

Tout citoyen peut se servir d’un DAE.

 

Les « 10 régles d’or » ,éditées par le Club des Cardiologues du sport .

 les 10 règles d’or  » édictées par le Club des Cardiologues du sport.

« Le sport absolument, mais pas n’importe comment ! »
Recommandations édictées par le Club des Cardiologues du Sport
Mise à jour 06-09-2011
1/ Je signale à mon médecin toute douleur dans la poitrine ou essoufflement anormal survenant à l’effort *
2/ Je signale à mon médecin toute palpitation cardiaque survenant à l’effort ou juste après l’effort *
3/ Je signale à mon médecin tout malaise survenant à l’effort ou juste après l’effort *
4/ Je respecte toujours un échauffement et une récupération de 10 min lors de mes activités sportives
5/ Je bois 3 à 4 gorgées d’eau toutes les 30 min d’exercice à l’entraînement comme en compétition
6/ J’évite les activités intenses par des températures extérieures < – 5° ou > +30° et lors des pics de pollution
7/ Je ne fume jamais 1 heure avant ni 2 heures après une pratique sportive
8/ Je ne consomme jamais de substance dopante et j’évite l’automédication en général
9/ Je ne fais pas de sport intense si j’ai de la fièvre, ni dans les 8 jours qui suivent un épisode grippal (fièvre + courbatures)
10/ Je pratique un bilan médical avant de reprendre une activité sportive intense si j’ai plus de 35 ans pour les hommes et 45 ans pour les femmes

* Quels que soient mon âge, mes niveaux d’entraînement et de performance, ou les résultats d’un précédent bilan cardiologique.

http://www.clubcardiosport.com

Rencontre Santé-Forum Santé à Brives

Cette manifestation à la maison pour tous de Brives a rencontré un vif succès grâce au grand nombre de partenaires santé et à la très bonne organisation de la Mutualité Française.

Plus de 60  personnes initiées aux gestes qui sauvent par Maryse Fraisse et Daniel Mazières (CESU),en présence de Guy et Jacqueline Sabatier,Françoise Valliorgues,Elisabeth Willemetz,Jacques et Eliane Favre.

COEUR ET ARTERES DES FEMMES – en résumé

10 CONSEILS PRATIQUES IMPORTANTS POUR LES FEMMES

-Manger équilibré,en prenant son temps

5 fruits et légumes par jour ,du poisson 2 à 3 fois par semaine.

Consommer moins de sucre (éviter les boissons sucrées et les sucreries entre les repas).

Privilégier les matières grasses d’origine végétale (margarine,huile d’olive ou de tournesol…) à celles d’origine animale (beurre,créme…) .

Manger lentement favorise la digestion et diminue la sensation de faim.

-De l’activité physique régulière

Minimum 30 minutes par jour.

Au mieux chaque jour,sinon au moins 3 fois par semaine (marche à pied, vélo, natation, aquagym, jardinage…); escaliers plutôt qu’ascenseur,transport en commun plutôt que voiture…

Ne pas fumer,c’est la chose la plus importante pour la santé du coeur !

-Peu d’alcool

2 unités d’alcool maximum par jour pour une femme (1 unité=10 cl de vin ou 25 cl de bière). Boire davantage peut endommager le muscle cardiaque.

-Moins de stress (relaxation,sophrologie…)

-Réduire le sel ,pour éviter l’hypertension artérielle

-Un bon sommeil : se coucher à heures régulières,dans un chambre bien aérée,à 18 19° C.

-Rire (le rire est un puissant anti-stress

-Pas de contraception avec des oestrogénes de synthèse si l’on fume ,après 35 ans.

-Contrôle médical régulier

Contrôle de la tension artérielle une fois par an,bilan sanguin aux moments -clés de sa vie hormonale (contraception,grossesse),puis tous les deux ans à l’approche de la ménopause.Ne pas hésiter à parler de ses signes d’alerte à son médecin.

(Propos extraits de la FFC )

 

3 Gestes pour sauver une vie

L’association Cœur et Vie 43 a, entre autres, pour mission d’enseigner « les gestes qui sauvent ».

Les arrêts cardiaques ont lieu devant témoins qui le plus souvent ne savent pas pratiquer les gestes adaptés

Il est donc indispensable que tout le monde apprenne à pratiquer les gestes de premiers secours.

Cela passe donc par cette initiation.

Chacun de nous peut-être amené un jour à être témoin d’un accident cardio-vasculaire, c’est pour cela qu’il faut connaître les gestes qui sauvent ».

Appeler : 15(samu)   18(SDIS)  112(numéro européen)

Masser : la victime doit être allongée sur une surface dure et plane. Le massage cardiaque permet au sang de continuer à circuler et ainsi alimenter en oxygène les cellules et surtout le cerveau de la victime.

DEFIBRILLER : le défibrillateur ou DAE permet, grâce à un choc électrique, de relancer l’activité cardiaque.

Cet appareil est sans danger et est très simple d’utilisation. Il est équipé d’un guide vocal qui permet d’accompagner le sauveteur étape par étape .

Tout citoyen peut se servir d’un DAE.

 

COEUR ET VIE 43 soutient TIMOTHE « PETIT COEUR »

Association loi 1901

Créée en 2011 ,suite au décès de Timothé âgé de 14 ans ,lors d’un cours d’éducation physique.

LE MESSAGE DE TIMOTHE: SOYONS VIGILANTS FACE A UN MALAISE A L’EFFORT : « à la moindre alerte,nous devons agir,le temps est précieux.Ensemble,avec médecins et éducateurs,nous pourrons avancer et aider les enfants et leurs familles ».

LES OBJECTIFS:

-écouter et accompagner les familles confrontées à la prise en charge d’un enfant malade

-soutenir les projets de recherche sur les malformations cardiaques de l’enfant

-sensibiliser la population aux « 3 gestes qui sauvent »

-oeuvrer pour l’installation de DAE accessibles au plus grand nombre de citoyens

PRESIDENT: Benjamin PIOT

ASSOCIATION:

50 route nationale 43240 Saint Just Malmont

timothepetitcoeur@orange.fr

0686868131

0658017022

 

 

COEUR ET ARTERES DES FEMMES (article 4)

BIEN VIVRE APRES L’ INFARCTUS (article 4)

Des traitements et des programmes de réadaptation vous permettent de vous sentir mieux et de retrouver progressivement une activité normale.

Les médicaments

Le traitement peut inclure des antiagrégants plaquettaires pour fluidifier le sang et éviter la formation de caillots,surtout si vous avez des stents .D’autres médicaments comme les statines réduisent le taux de cholestérol et évitent le développement de l’athérome.

Ne les arrêtez jamais sans l’avis du médecin !

La réadaptation

Lorsque l’infarctus a entraîné une chirurgie cardiaque ou une angioplastie coronaire,il est recommandé de suivre un programme de réadaptation cardio-vasculaire.

Il inclut à la fois des exercices physiques et des séances d’éducation thérapeutique.

Le retour à la vie normale

Après un infarctus il n’est pas étonnant de se sentir abattu ou dépressif. Vous vous demandez à quel rythme vous allez pouvoir reprendre vos activités…

Les Clubs Coeur et Santé de la Fédération Française de Cardiologie peuvent vous aider :rééducation de « phase3 ».

Au Puy en Velay: 06 85 33 82 13