3 Gestes Qui Sauvent = une vie sauvée

L’association Cœur et Vie 43 a, entre autres, pour mission d’enseigner « les gestes qui sauvent ».

Les arrêts cardiaques ont lieu devant témoins qui le plus souvent ne savent pas pratiquer les gestes adaptés

Il est donc indispensable que tout le monde apprenne à pratiquer les gestes de premiers secours.

Cela passe donc par cette initiation.

Chacun de nous peut-être amené un jour à être témoin d’un accident cardio-vasculaire, c’est pour cela qu’il faut connaître les gestes qui sauvent ».

Appeler : 15(samu)   18(SDIS)  112(numéro européen)

Masser : la victime doit être allongée sur une surface dure et plane. Le massage cardiaque permet au sang de continuer à circuler et ainsi alimenter en oxygène les cellules et surtout le cerveau de la victime.

DEFIBRILLER : le défibrillateur ou DAE permet, grâce à un choc électrique, de relancer l’activité cardiaque.

Cet appareil est sans danger et est très simple d’utilisation. Il est équipé d’un guide vocal qui permet d’accompagner le sauveteur étape par étape .

Tout citoyen peut se servir d’un DAE.

 

DEFIBRILLATEUR : POURQUOI CE NOM ?

Cet appareil a pour but de déceler une fibrillation ventriculaire , correspondant à une activité électrique cardiaque inefficace, entrainant un arrêt du débit cardiaque.Lorsque cet appareil détecte une fibrillation ventriculaire , il va permettre d’envoyer un choc électrique pour stopper cette fibrillation ventriculaire et essayer de retrouver une activité électrique normale du coeur (efficace) et donc un débit cardiaque normal.

Cet appareil a donc pour but d’arrêter la fibrillation ventriculaire ,d’où son nom.

(activité électrique normale)

3 Gestes pour sauver une vie

L’association Cœur et Vie 43 a, entre autres, pour mission d’enseigner « les gestes qui sauvent ».

Les arrêts cardiaques ont lieu devant témoins qui le plus souvent ne savent pas pratiquer les gestes adaptés

Il est donc indispensable que tout le monde apprenne à pratiquer les gestes de premiers secours.

Cela passe donc par cette initiation.

Chacun de nous peut-être amené un jour à être témoin d’un accident cardio-vasculaire, c’est pour cela qu’il faut connaître les gestes qui sauvent ».

Appeler : 15(samu)   18(SDIS)  112(numéro européen)

Masser : la victime doit être allongée sur une surface dure et plane. Le massage cardiaque permet au sang de continuer à circuler et ainsi alimenter en oxygène les cellules et surtout le cerveau de la victime.

DEFIBRILLER : le défibrillateur ou DAE permet, grâce à un choc électrique, de relancer l’activité cardiaque.

Cet appareil est sans danger et est très simple d’utilisation. Il est équipé d’un guide vocal qui permet d’accompagner le sauveteur étape par étape .

Tout citoyen peut se servir d’un DAE.

 

QUE SE PASSE T’ IL SUR LA VICTIME AU MOMENT DU CHOC ELECTRIQUE ?

Le choc électrique délivré par le défibrillateur va entrainer une contraction de l’ensemble des muscles de la victime ,entrainant un bref sursaut.

Au niveau du muscle cardiaque,ce choc électrique a pour but de « faire une remise à zéro »de l’activité électrique du coeur (un peu comme lorqu’on appuie sur la touche « reset » d’un appareil électronique).

Le coeur ayant une automaticité propre (systéme nerveux intrinséque ),on espère qu’aprés le choc,il repartira sur un rythme normal.

COMMENT FONCTIONNE UN DEFIBRILLATEUR ?

Lorsqu’on a constaté qu’une victime est en arrêt cardiaque (personne inconsciente et qui ne respire pas ) et si on a un défibrillateur à disposition ,on va respecter la séquence suivante (tout est dicté par la synthèse vocale ):

-appuyer sur la touche « mise en marche » de l’appareil et suivre les indications données par la synthèse vocale  de l’appareil.

-coller les 2 électrodes sur la peau du thorax de la victime comme indiqué sur le schéma dessiné sur les électrodes.

-brancher si nécessaire le connecteur des électrodes sur le défibrillateur(« brancher les électrodes « ).

-l’appareil va analyser l’activité électrique du coeur de la victime et pendant cette analyse ,il ne faut pas toucher la victime pour ne pas perturber cette analyse.

– si l’appareil détecte une fibrillation ventriculaire,il va donner par la synthèse vocale ,les instructions pour la délivrance du choc électrique .Il est très important de ne pas toucher la victime au moment de la délivrance du choc électrique.

-si l’appareil ne détecte pas de fibrillation ventriculaire ,il n’y aura pas de choc électrique.

-toutes les 2 minutes ,l’appareil va reprendre la séquence : analyse du rythme cardiaque , et si nécessaire délivrer un nouveau choc électrique (défibrillateur automatique).

-quelle que soit l’évolution de la situation,on laisse les électrodes en place ,connectées au défibrillateur jusqu’à l’arrivée des secours médicalisées.

 

A QUOI SERT UN DEFIBRILLATEUR ?

Sur une victime en arrêt cardiaque ( personne inconsciente et qui ne respire pas ),cet appareil permet de déceler une éventuelle fibrillation ventriculaire,cause de l’arrêt cardiaque, et va ainsi permettre par l’envoi d’un choc électrique de récupérer le rythme cardiaque normal.

 

 

3 Gestes Qui Sauvent = une vie sauvée

L’association Cœur et Vie 43 a, entre autres, pour mission d’enseigner « les gestes qui sauvent ».

Les arrêts cardiaques ont lieu devant témoins qui le plus souvent ne savent pas pratiquer les gestes adaptés

Il est donc indispensable que tout le monde apprenne à pratiquer les gestes de premiers secours.

Cela passe donc par cette initiation.

Chacun de nous peut-être amené un jour à être témoin d’un accident cardio-vasculaire, c’est pour cela qu’il faut connaître les gestes qui sauvent ».

Appeler : 15(samu)   18(SDIS)  112(numéro européen)

Masser : la victime doit être allongée sur une surface dure et plane. Le massage cardiaque permet au sang de continuer à circuler et ainsi alimenter en oxygène les cellules et surtout le cerveau de la victime.

DEFIBRILLER : le défibrillateur ou DAE permet, grâce à un choc électrique, de relancer l’activité cardiaque.

Cet appareil est sans danger et est très simple d’utilisation. Il est équipé d’un guide vocal qui permet d’accompagner le sauveteur étape par étape .

Tout citoyen peut se servir d’un DAE.